Comment recharger ma voiture électrique ? 

voiture électrique en train de recharger
Table des matières

Mis à jour le : 30/05/2022

De même qu’une voiture classique ne peut fonctionner sans carburant en son sein, un véhicule électrique ne saurait circuler si sa batterie n’est pas conséquemment chargée. Si la majorité des automobilistes ne disposent que d’une station-service pour faire le plein, les conducteurs de véhicules électriques disposent de multiples options à coût modéré pour recharger leur véhicule, en utilisant le bon équipement. Découvrez ici comment recharger adéquatement votre voiture électrique.

Les différents types de recharges

Recharger sa voiture électrique sur une borne publique

Bien qu’elles ne représentent pas encore un volume aussi considérable que les pompes à essence, le nombre de bornes de recharge publiques pour véhicules électriques installées en France progresse rapidement. Les bornes de rechargement publiques sont généralement  implantées dans ou à proximité de zones à forte concentration de véhicules électriques. Elles sont souvent installées dans les parkings publics, les parkings de magasins, les concessions de voitures neuves et même au coin de certaines rues urbaines pour rendre l’accès plus aisé.

Beaucoup de bornes de recharge publiques sont encore gratuites, tandis que d’autres font payer un coût qui varie d’un opérateur à l’autre. L’accès à certains réseaux de recharge nécessite un abonnement pour accéder à leurs unités en vue d’une utilisation plus ou moins longue.

Tesla Motors a mis en place un vaste réseau de stations “Tesla Supercharger” chez ses concessionnaires et dans d’autres endroits du monde, exclusivement pour les propriétaires de véhicules électriques Tesla. Les chargeurs publics sont généralement configurés pour des recharges de niveau 2, ce qui rend ce mode de chargement plus efficace pour recharger la batterie d’un véhicule électrique qu’une recharge à domicile ou au travail.

Toutefois, un meilleur choix est de trouver une station qui permet la recharge de niveau 3, également appelée recharge rapide en courant continu, dont la puissance est nettement supérieure.

A lire :
Quelles sont les voitures électriques qui se rechargent en roulant ?

Recharger chez soi avec une prise spécifique

La recharge à domicile est le moyen le plus simple de recharger votre voiture électrique, du moins si votre maison dispose d’un garage équipé d’une prise électrique. Toutes les voitures électriques sont livrées avec des unités de charge de base qui leur permettent de se brancher sur une prise murale standard de 120 volts avec un câble dédié. C’est ce qu’on appelle également la charge de niveau 1.

Malheureusement, une charge complète à domicile peut prendre huit heures ou plus avec le courant domestique. La meilleure solution consiste à demander à un électricien d’installer une ligne dédiée de 240 volts dans le garage de votre maison, ainsi qu’un chargeur et un câble spécifique de niveau 2. Vous pouvez également opter pour l’installation d’une Wallbox pour plus d’autonomie, d’énergie et de puissance. Cette installation se fait à des prix relativement élevés, mais les coûts initiaux supplémentaires seront rentabilisés par des temps de charge beaucoup plus rapides. Il faut environ quatre heures pour recharger complètement la batterie d’une voiture électrique, selon le modèle, avec un chargeur de niveau 2. De nombreux États optent pour des programmes visant à rendre l’installation à domicile d’une borne de recharge plus abordable.

La recharge à domicile est également le moyen le plus économique de faire fonctionner un véhicule électrique. Aussi, de nombreux véhicules électriques utilisent une application pour smartphone qui permet au propriétaire de programmer une recharge pendant certaines heures où l’électricité est moins chère, au cas où la compagnie d’électricité locale offre des tarifs réduits à des heures creuses.

A lire aussi : quelles sont les voitures électriques qui se rechargent en roulant ?

Les types de prises pour voiture électrique

Connecteur Schuko

Bien que la prise Schuko ne soit pas habituellement appelée prise Schuko, il s’agit de la prise traditionnelle, celle utilisée tous les jours pour divers objets du quotidien. Il s’agit de la norme européenne (CEE 7/4) pour les appareils électriques basse tension à courant monophasé. Son coût d’installation est relativement faible.

A lire :
Quelle est la durée de vie d'une batterie de voiture électrique ?

Connecteur SAE J1772 (Type 1)

Le connecteur SAE J1772, également connu sous le nom de Type 1. Il trouve son origine au Japon, mais a ensuite été adopté par le marché américain et l’Union européenne. Physiquement, il comporte cinq bornes, deux bornes pour le courant, deux bornes complémentaires et une borne de masse finale. Il dispose de deux niveaux de charge pour permettre une bonne gestion de la puissance et de l’énergie apportée au véhicule électrique. Une borne dotée de cette fiche peut être installée à la maison ou au travail. Aussi, le câble dédié à ce connecteur est vendu à des prix abordables.

Connecteur de Mennekes (Type 2)

Le connecteur de Mennekes est l’un des plus populaires dans notre pays. C’est celui qui est approuvé comme norme dans l’Union européenne et qui doit son nom à la société allemande qui l’a créé, bien qu’il soit également connu sous le nom de connecteur IEC 62196-2 ou Type 2. Il comporte sept bornes, dont trois correspondent à une phase (il permet donc une charge triphasée), une borne neutre, une borne pour la connexion à la terre et deux pour les communications avec le véhicule. Son utilisation est très répandue et elle est présente dans un bon nombre de véhicules électriques fabriqués par les constructeurs européens. Des grandes marques comme Renault, Mercedes, Volkswagen Volvo ou encore Tesla l’utilisent.

Connecteur CHAdeMo

Le connecteur CHAdeMO vient du Japon et a été développé par une association bien connue formée par de grandes entreprises telles que Tokyo Electric Power Company (TEPCO), Nissan, Mitsubishi, Fuji Heavy Industries (Subaru) et Toyota. Cette fiche comporte, comme son câble dédié, 10 bornes, ce qui en fait la plus épaisse de toutes les fiches. Bien qu’il s’agisse de la norme japonaise, elle est utilisée par d’autres fabricants en raison de ses avantages (principalement sa facilité d’utilisation pour la recharge).

A lire :
Quel est le temps de recharge d’une voiture électrique ?

Connecteur Scame (Type 3)

Le connecteur Scame ou Type 3 est l’un des moins connus, car il est pratiquement obsolète. Il y a deux variantes de ce connecteur : la 3A et la 3C. La 3A à quatre bornes (phase, neutre, terre et communications) et supporte des charges monophasées allant jusqu’à 16 ampères (avec une cadence maximum de recharge de 11kwh). La 3C, quant à elle est pourvue de sept bornes comme les Mennekes et permet des charges monophasées ou triphasées jusqu’à 32 ampères (avec une cadence maximum de recharge de 22 kwh).

Les temps de charge

Les prises lentes sont prévues pour un courant maximal de 16 ampères (jusqu’à 11kwh), bien que dans des conditions normales il soit difficile de dépasser 12 ampères (jusqu’à 7 kwh). Par conséquent, avec ce type de prise, vous connaîtrez une recharge lente qui prendra plusieurs heures pour recharger complètement un véhicule électrique. Les prises rapides comme CHAdeMO pour leur part, ont été conçues pour la recharge rapide en courant continu et peuvent atteindre jusqu’à 200 ampères (jusqu’à 62,5 kwh) et charger un véhicule à 80% en 30 minutes.

En revanche, en utilisant des prises super-rapides, vous pourrez obtenir ce même résultat au bout de 20 minutes.