Comment se faire rembourser sa trottinette électrique en cas de problème ?

Jeune comptant de l'argent pour sa trottinette électrique
Table des matières

Les trottinettes électriques ont pris d’assaut les rues de nos villes et ont rendu la vie des citadins un peu plus facile. Et avouons le, ce sont des outils pratiques, économiques et, en plus, ils font faire de l’exercice. Mais qu’arrive-t-il lorsque votre trottinette tombe en panne ou ne fonctionne plus comme avant ? Vous pouvez toujours contacter le service après-vente, mais vous risquez de ne pas obtenir le remboursement que vous espériez. Voici comment vous pouvez maximiser vos chances de obtenir un remboursement pour votre trottinette électrique quand un problème survient.

Un remboursement, mais à quelles conditions ?

Tout d’abord, pour être protégé par les garanties habituelles, vous devez avoir acheté votre trottinette dans un pays de l’Union Européenne et avoir obtenu une facture. Il est important de comprendre les conditions de garantie et de remboursement quand vous achetez votre appareil dans un pays hors UE. En effet, les fabricants de trottinettes électriques offrent souvent une garantie limitée et être couvert en cas de problème avec votre trottinette est quand même assez important. Si vous achetez en Chine avec import, soyons clair : vous n’aurez quasiment aucune chance d’avoir un remboursement en cas de panne…

A lire :
Comment choisir sa draisienne électrique ?

La garantie légale

La plupart des fabricants de trottinettes électriques offrent une garantie de 24 mois sur leurs produits. Il s’agit de la garantie légale, et personne ne peut garantir un appareil vendu en Europe moins de 2 ans. Mais attention, la garantie ne couvrira pas les dommages causés par une mauvaise utilisation ou un entretien incorrect de la trottinette. Elle ne couvrira pas non plus les dommages causés par des accidents ou des intempéries. En général, les clauses de garanties sont indiquées dans les documents d’achat, n’hésitez pas à les lire ou tout du moins à les garder pour vous y référer en cas de soucis.

Votre assurance personnelle

Parfois votre assurance personnelle peut prendre en compte certaines pannes ou situations, mais vous devez pour cela avoir souscrit un contrat spécifique qui concerne la trottinette. Pensez aussi aux assurances liées à votre carte bancaire, elles peuvent parfois vous sortir d’une situation inextricable et s’avérer bien utiles pour gérer un achat qui s’est mal passé.

Et si elle ne me convient pas ?

Vous avez acheté votre trottinette sur Internet? Si vous n’êtes pas satisfait de votre achat, vous pouvez demander un remboursement dans les 14 jours suivant la réception de votre trottinette électrique. Par contre, les fabricants ne sont pas tenus de rembourser les frais de livraison. Et cela peut couter très cher! Réfléchissez bien avant votre achat. Pour demander un remboursement, vous devrez contacter le service clientèle du fabricant et fournir les détails de votre achat. Si vous rencontrez des difficultés lors du processus de remboursement, la meilleure démarche est de contacter un avocat spécialisé dans les litiges liés aux achats en ligne ou un institut de défense des consommateurs.

Les documents à garder

Vous devez toujours garder avec vous quelques éléments lorsque vous avez un problème sur votre engin :

  • Une preuve d’achat : Gardez une copie de votre facture d’achat, car elle sera nécessaire pour bénéficier du remboursement.
  • Un justificatif de paiement : vous devez fournir un justificatif de paiement, comme une photocopie de votre chèque ou de votre carte de crédit.
  • Une description détaillée du problème : vous devez fournir une description détaillée du problème, en mentionnant les symptômes, la date de la survenance de la panne, etc.
  • Des photos du produit : vous devez fournir des photos du produit, afin que le service après-vente puisse évaluer le problème.
  • Une lettre de demande de remboursement : vous devez remplir et signer un formulaire ou une lettre de demande de remboursement

Et les aides dans tout ça?

Les trottinettes électriques peuvent être coûteuses. Heureusement, il est possible de se faire rembourser une partie du prix d’achat de votre trottinette électrique. Il existe des aides dans certaines villes qui subventionne ce mode de transport doux. Si vous l’utilisez dans le cadre de votre travail, votre employeur peut également participer à l’achat ou l’entretien. Il préférera parfois vous offrir une trottinette plutôt que de rembourser la moitié de votre abonnement à un transport collectif ! Réfléchissez également si vous possédez une société et que vous êtes dans la position de l’employeur à l’imputer directement dans les frais de fonctionnement au même titre que d’autres objets du quotidien : cela peut impacter fortement les impôts que vous devrez acquitter en fin d’année.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

TAGS :