Quelle moto électrique avec le permis B ?

moto électrique permis B

Table des matières

En France, plus d’un million d’examens de la catégorie B se déroulent par année avec un taux de réussite de plus de cinquante pourcent. Un tel chiffre est enregistré parce que le papier rose ayant aujourd’hui pris la forme d’une carte de crédit permet à son détenteur de conduire légalement n’importe quelle voiture de quatre roues. Grâce au permis B, il est également possible de rouler avec une moto électrique ou un vélo électrique. Mais quelle moto électrique conduire avec le permis B ? La réponse dans cet article.

Qui peut conduire un 125 cm3 ou un trois-roues ?

Depuis le 1er janvier 2011, il est obligatoire de suivre une formation de sept heures avant de conduire un trois-roues ou un 125 cm3 en France. Toutefois, lorsqu’un conducteur peut justifier dans la catégorie des 125 cm3 d’une expérience au cours des cinq dernières années, il est dispensé de cette règle. Pour ce faire, il doit fournir un relevé d’information d’assurance ou une attestation d’antériorité de la conduite des autos deux-roues motorisés. Par contre, les détenteurs des permis A n’ont pas besoin de la formation pour conduire une moto électrique.

La formation de 7 heures est répartie en :

  • deux heures de théorie
  • deux heures de conduite hors circulation
  • trois heures de conduite en circulation

Ladite formation est destinée aux titulaires de permis B depuis au moins deux ans. Elle leur permet de conduire les scooters à 3 roues de catégorie L5e ayant un poids inférieur à 1000 kg et des motos 125 cm3 dont la puissance ne dépasse pas 11 kW soit 15ch.

Les meilleures motos électriques avec permis B

Tout usager ayant obtenu un permis B est autorisé à circuler avec moto scooter électrique à deux-roues et un tricycle. Toutefois, cette autorisation se fait sous certaines conditions. Les usagers doivent en effet être titulaires du permis de conduire depuis plus de deux ans. Aussi doivent-ils suivre une formation pratique d’une durée de 7 heures comme mentionnée plus haut.

moto électrique horwin cr6

Certains titulaires de cette catégorie de permis sont dispensés de cette formation. Il s’agit des usagers ayant obtenu leur permis de conduire avant le 1er mars 1980 ou de ceux qui ont assuré ou conduit un tricycle motorisé ou une moto légère 5 ans avant 2011. Par ailleurs, il faut avoir 21 ans au minimum pour pouvoir conduire un tricycle motorisé ou une moto électrique.

Vous avez plusieurs modèles de motos électriques pour les titulaires du permis B qui allient résistance, performances inouïes. 

super soco ts 1200 R

Les véhicules pour les détenteurs du permis B

L’industrie de fabrication des scooters 125 propose de nombreux modèles. Les plus vendus sont les Yamaha X Max, Honda Forza, Honda PCX, Piaggio XEvo, Peugeot Satelis et Vespa GTS. De même, les véhicules à quatre ou trois roues sont de plus en plus courants. Dans le top 3 des ventes, figurent Piaggio MP3, Peugeot Metropolis et Yamaha Tricity. Seul le Quadro 4 est beaucoup plus accessible en France du côté des scooters à 4 roues.

Des véhicules électriques recommandés

Le Renault Twizy est l’engin le plus commercialisé des véhicules électriques. Cette voiture est affichée à partir de 7 540 euros et peut être conduite par tout titulaire du permis

D’autres engins électriques sont également proposés par les fabricants. Parmi eux, le remarquable et performant scooter Bmw avec une puissance d’11kW pouvant grimper jusqu’à 35 kW soit 47,5 ch en pic se dégage du lot. À Paris, vous pouvez trouver le BMW C evolution qui dispose d’une autonomie de 100 km lorsqu’elle est destinée à une utilisation urbaine.

De son côté, la marque américaine Zero Motorcycles propose aux conducteurs le Zero S. Cette dernière peut filer à 143 km/h et est vendue à partir de 12 890 euros. Il existe d’autres modèles performants commercialisés par exemple par Volta et Bultaco que vous pouvez trouver sur le marché de l’électrique.

Le véhicule électrique pour un look original

Certaines voitures accessibles aux détenteurs de permis B s’avèrent plus originales. C’est le cas par exemple du Can-Am Spyder disponible à partir de 18 999 euros. Son gros moteur Rotax998 cm3 séduit ses impressionnantes performances. Par contre, il ne se penche pas dans les virages.

Le Harley-Davidson Tri-Glide vendu à partir de 39 999 euros est tout aussi décalé, mais dispose d’un bicylindre 1745 cm3. De son côté, le très singulier Polaris Slingshot promet un look assez original à son propriétaire. Il est homologué dans la catégorie des tricycles L5e et se vend à partir de 30 000 euros.

À l’instar de ces modèles, vous pouvez vous tourner vers le plus craquant de tous : le LML Tristar 125 cm34T. Avec ce véhicule, vous avez l’assurance de rouler lentement et différemment. En effet, son monocylindre ne permet pas de dépasser 90 km/h, car il développe 8 ch. Pour avoir ce magnifique véhicule homologué 3 places, il faut compter au minimum 6000 euros.

Les véhicules exclusifs pour les titulaires du permis B

L’obtention de la catégorie permis B permet aux usagers de la route de conduire une moto à deux-roues, des camping-cars et des véhicules agricoles sous certaines conditions.

Les automobiles

Le permis de la catégorie B est par principe réservé à la conduite d’un véhicule automobile sur les routes françaises. Il permet également de valider les capacités d’un conducteur à tenir sur la route.

Généralement, cette catégorie concerne les véhicules utilitaires et les voitures de tourisme. Toutefois, il existe une limite au choix des voitures et à la possibilité de conduite qu’est le PTAC. Cet indicateur ne doit pas en effet excéder les 3, 5 tonnes.

Les véhicules tractant des remorques

En dehors des véhicules utilitaires, les détenteurs d’un permis B ont également l’autorisation de conduire des voitures tractant une remorque. Toutefois, cette prérogative est limitée par le PTAC qui ne doit pas dépasser 740 kg.

Autrement, la somme de la remorque et de l’ensemble des PTAC ne doit pas excéder les 3,5 tonnes. Pour passer outre cette limite et atteindre jusqu’à 4 250 kg, le conducteur doit suivre la formation pour obtenir la mention 96 du permis B et répondre aux normes de sécurité routière.

Les véhicules agricoles et forestiers

L’obtention permis B ouvre droit à la possibilité de conduire un véhicule destiné à l’exploitation de parcelles forestières ou agricoles. Ainsi, les conducteurs peuvent choisir de circuler avec n’importe quelle automobile. La seule condition à respecter ici est la vitesse maximale de conduite. Elle ne doit pas dépasser les 40 km/h.

Un camping-car

Les usagers titulaires d’un permis B ont le droit de circuler au volant d’un camping-car peu importe son modèle. Toutefois, ils doivent respecter le PTCA. Dans ce cas, ce dernier doit être inférieur à 3,5 tonnes. Seuls les automobilistes ayant obtenu leur permis de conduire avant janvier 1975 sont exemptés de cette règle.

Ils ont en effet le droit de rouler au volant de camping-car de plus de 3,5 tonnes avec ou sans mention additionnelle. À l’inverse, les détenteurs de permis B à partir du 20 janvier 1975 sont obligés de passer l’examen de conduite pour obtenir la catégorie de permis C1. Ce dernier leur permettra de circuler en camping-car excédant le PTAC.