Comment faire financer son vélo électrique ? Aides et primes

vélo électrique de ville
Table des matières

Le vélo électrique est un moyen de transport plus écologique et plus économique que la voiture. De plus en plus de personnes souhaitent s’en équiper, mais le prix du vélo électrique est souvent élevé. Heureusement, il existe plusieurs aides et primes qui peuvent vous aider à financer votre vélo électrique. Dans cet article, nous vous donnerons quelques conseils pour trouver les aides et primes disponibles, pour vous faciliter la vie !

Financer son achat avec un crédit conso

Il est possible de se faire financer son vélo électrique en contractant un crédit à la consommation, si votre budget vous le permet. De nombreux organismes offrent des solutions avantageuses en ce qui concerne les vélos électriques. Par exemple, Cofidis propose un crédit vélo avec Cofidis afin de vous faciliter l’acquisition de votre futur deux-roues électrique.

La prime à la conversion

La prime à la conversion est une aide financière mise en place par le gouvernement français pour inciter les particuliers à réaliser des économies d’énergie. Elle permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % du prix d’achat d’un vélo électrique, dans la limite de 600 €. Pour en bénéficier, il faut que le vélo soit acheté neuf et que son usage soit principalement domestique. Les vélos de transportation, les vélos pliants et les vélos à assistance électrique pour enfants ne sont pas éligibles à la prime.

L’aide de l’ANAH

L’aide de l’ANAH est une aide financière destinée aux personnes qui souhaitent améliorer leur isolation thermique ou acoustique. Elle peut prendre la forme d’un crédit d’impôt ou d’un prêt à taux zéro. Pour bénéficier de cette aide, il faut que votre vélo électrique soit conforme aux normes énergétiques en vigueur. Votre vélo doit également être acheté auprès d’un revendeur agréé par l’ANAH.

Les aides de la région

La région étant compétente en matière de mobilité durable, de nombreuses aides sont mises en place pour favoriser les déplacements doux, dont le vélo électrique. Voici un tour d’horizon des aides existantes en Ile-de-France. La région Ile-de-France propose plusieurs aides pour l’achat d’un vélo électrique, ainsi que pour l’aménagement d’un espace de stationnement sécurisé. Pour l’achat d’un vélo électrique, il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du montant de l’achat, dans la limite de 900€. Cette aide est cumulable avec d’autres aides, telles que les aides de l’Anah ou les primes énergies.

La région Ile-de-France propose également une aide pour l’aménagement d’un espace de stationnement sécurisé, dans la limite de 50€ par vélo. Cette aide est destinée à encourager les particuliers à investir dans un espace de stationnement sécurisé, afin de prévenir le vol de vélo. Enfin, la région Ile-de-France met en place des aides pour les professionnels souhaitant s’équiper en vélos électriques, dans le cadre de leur activité. Ces aides sont destinées à favoriser les déplacements professionnels doux, en réduisant la pollution atmosphérique et les embouteillages.

Chaque Région de France propose des aides différentes, à vous de voir ce que propose la Région de votre résidence.

Les aides de la commune

De nombreuses communes ont des aides pour l’achat d’un vélo électrique. Ces aides peuvent être sous forme de primes ou de crédits d’impôt. Pour bénéficier de ces aides, il faut généralement répondre à certaines conditions, notamment sur le type de vélo et sur le montant de l’achat. Les conditions varient d’une commune à l’autre, il est donc important de se renseigner auprès de sa mairie.

Par exemple, la commune de Paris propose une aide de 50 euros pour l’achat d’un vélo électrique, dans la limite d’un vélo par foyer. Pour bénéficier de cette aide, il faut répondre à certaines conditions, notamment que le vélo soit acheté dans une boutique partenaire de la commune et que le montant de l’achat soit compris entre 500 et 2 500 euros.

La commune de Lyon propose également une aide de 50 euros pour l’achat d’un vélo électrique, dans la limite d’un vélo par foyer. Pour bénéficier de cette aide, il faut répondre à certaines conditions, notamment que le vélo soit acheté dans une boutique partenaire de la commune et que le montant de l’achat soit compris entre 500 et 2 500 euros.

Certaines communes proposent des aides plus importantes. Par exemple, la commune de Grenoble propose une aide de 100 euros pour l’achat d’un vélo électrique, dans la limite d’un vélo par foyer.

Financer son achat avec le bonus vélo

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses possibilités pour obtenir un crédit pour financer un velo électrique. Ainsi, vous pouvez aussi vous tourner vers le bonus vélo. Il s’agit d’une aide venant de l’Etat dont vous pouvez profiter sous différentes conditions. Pour obtenir ce bonus, vous devez être majeur et habiter en France. Vous devez également avoir un revenu fiscal inférieur ou égal à 13 489 euros et avoir déjà profité d’une aide du même objet.

Outre les conditions liées à votre personne, le vélo que vous souhaitez acheter doit aussi répondre à quelques conditions. Ainsi, il faut que le vélo soit neuf et il ne doit pas être équipé d’une batterie au plomb. Son cycle de pédalage doit répondre à l’article R.311-1 du code de la route. Et vous n’avez pas le droit de le mettre en vente la même année de son achat.

Pour faire la demande de ce bonus, vous devez remplir un formulaire que vous trouverez sur le site de l’Agence de service et de paiement. Avec cette demande, il faut un justificatif de domicile, une copie de votre pièce d’identité en cours, une copie de la facture de l’achat du vélo, une copie de l’avis d’imposition, votre RIB et une copie de preuve de paiement.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp