Faut-il acheter sa voiture électrique en leasing (LOA, LLD) ?

hyundai kona électrique
Table des matières

Les voitures électriques existent depuis un certain temps déjà, et de plus en plus de personnes optent pour cette option écologique. Mais devez-vous acheter votre voiture électrique en la louant ? Location avec option d’achat, location de longue durée : examinons les avantages et les inconvénients de chaque option.

L’achat d’une voiture électrique implique toujours un engagement financier considérable et ceux qui préfèrent ne pas engager cette dépense peuvent envisager l’alternative du leasing automobile. Cette alternative est généralement associée à deux offres dont : la LOA (location avec option d’achat) et la LLD (location longue durée). Voyons en quoi consistent ces deux options alternatives à l’achat d’une voiture et s’il est plus rentable d’acheter une voiture électrique grâce à elles.

Location avec option d’achat : définition

La LOA est un mode d’acquisition de voiture qui comprend une option d’achat que le locataire peut exercer à la fin de l’arrangement. Bien qu’il s’agisse à l’origine d’une formule de financement destinée aux entreprises et aux indépendants, sa popularité a conduit à l’étendre également aux particuliers, en leur offrant la possibilité de renouveler l’accord, de louer un autre véhicule ou de conclure l’achat à la fin de la période stipulée par les deux parties.

Si vous décidez d’opter pour une location avec option d’acquisition, vous devrez payer des mensualités qui seront légèrement inférieures à celles d’un prêt personnel. Cependant, à la fin du contrat, ces mensualités s’ajouteront au paiement final que vous devrez effectuer pour obtenir le véhicule dans son intégralité, même si à ce moment-là sa valeur résiduelle est bien inférieure à sa valeur initiale. Avec cette technique de leasing, la propriété de la voiture est à votre nom et, par conséquent, même s’il s’agit d’un leasing, vous êtes responsable de tous les coûts de la voiture, comme si vous en étiez le propriétaire dès le départ.

A lire :
Comment recharger ma voiture électrique ? 

Location longue durée : définition

Le LLD est une forme de location de voiture long terme (généralement entre un et cinq ans). Les utilisateurs de ce service cherchent à exploiter leur investissement sans avoir à faire face aux coûts qu’il implique, puisque les paiements pour l’entretien, l’assurance, l’assistance routière, les taxes, etc. sont inclus dans le paiement mensuel. Le contrat de la LLD ne prévoit pas la possibilité de demander l’achat définitif du véhicule, bien que cela soit possible si les deux parties sont d’accord.

volkswagen id3 électrique

LOA et LLD : quelles sont les différences entre les deux options ?

La première différence est l’objet du contrat. Alors que la LLD fournit le véhicule et prend en charge tous les frais connexes (taxes, entretien, impôts, pannes, assurance, assistance…), la LOA est un accord spécifiquement réglementé par la loi. De ce fait, dans le cas de la LAO, les risques et avantages découlant de la propriété sont transférés, le client doit assumer tous les risques, droits et obligations du véhicule, comme s’il s’agissait de sa propre propriété.

Une autre différence entre LLD et la LOA est que pour formaliser le contrat de LLD, le consentement mutuel des deux parties suffit, alors que le contrat de LLD doit être formalisé par un établissement de crédit.

A lire :
Quelle voiture électrique à petit budget ?

La différence la plus importante entre la LLD et la LOA est sans aucun doute qu’à la fin du contrat de LLD, le client peut renouveler le contrat ou changer de voiture, contrairement à la location avec option d’achat, qui comporte un droit obligatoire d’achat de la voiture (que le client peut accepter ou refuser à la fin du contrat).

En ce qui concerne la fiscalité, les allégements fiscaux ne fonctionnent pas de la même façon pour la LOA que pour la LLD. La LLD est un bail, les versements à effectuer sont donc considérés comme une dépense. La LOA, quant à elle, est un système de financement et est incluse dans les actifs et passifs fixes de l’entreprise.

Qui peut acheter une voiture en leasing ?

Comme mentionné plus haut,   qui ont besoin d’une flotte d’entreprise, mais qui préfèrent ne pas encourir les dépenses liées à l’acquisition de véhicules. Le leasing présente plusieurs avantages pour les entreprises, tels que la déductibilité de la TVA et la déductibilité des dépenses.

Ces dernières années, le leasing de voitures en France a également commencé à connaître un certain succès auprès des particuliers. Comme les particuliers ne peuvent pas profiter des mêmes avantages fiscaux que les sociétés, les sociétés de leasing ont imaginé des solutions très avantageuses pour les particuliers. Pour signer un contrat de leasing, les particuliers doivent prouver qu’ils utilisent le véhicule à des fins professionnelles. Les entreprises proposent généralement des offres spécifiques destinées aux freelances et aux titulaires de la TVA.

renault électrique

Pour les particuliers, le leasing est également une solution très pratique, notamment pour ceux qui changent souvent de voiture et ne veulent pas assumer la dépréciation de la voiture, qui perd une partie de sa valeur marchande année après année. Selon le type de leasing, les particuliers peuvent également acheter une voiture en plusieurs tranches. Dans ce cas, il faut tenir compte du fait que tout service supplémentaire peut augmenter le coût global du véhicule. L’affaire peut s’avérer non rentable si les suppléments à payer pour le leasing dépassent le taux d’intérêt qu’il faudrait payer pour l’acquisition chez un concessionnaire.

Que se passe-t-il à la fin d’un contrat de leasing ?

Un contrat de leasing a une durée fixe et, dans la plupart des cas, ne dépasse pas cinq ans. D’autres fois, le contrat prend fin dès qu’un certain kilométrage est atteint. Au terme de cette période, plusieurs scénarios s’ouvrent et le locataire peut choisir entre 3 solutions différentes :

  • Restitution du véhicule. Dans ce cas, le leasing est très proche de la LLD. Après la restitution, il n’y a plus aucune obligation de la part du conducteur ou de l’entreprise qui a loué le bien.
  • Remplacer le véhicule par un nouveau. Un nouveau contrat de leasing est alors conclu, qui peut comporter un prix et des conditions différents, notamment à la suite d’éventuelles promotions. Les besoins personnels du locataire peuvent également changer, il devra donc demander un devis personnalisé.
  • Le rachat de la voiture. À la fin du contrat, le locataire devient propriétaire de la voiture en payant à la société la valeur résiduelle au moyen d’un taux maximal.

LOA ou LLD : qu’est-ce qui est le mieux pour vous ?

Maintenant que vous connaissez toutes les différences entre la LOA et la LLD, vous vous demandez peut-être quelle est la meilleure solution pour vous. Nous allons vous donner quelques clés pour que vous ayez une idée plus claire au moment de prendre votre décision finale :

  • Vous n’avez pas beaucoup de capital et vous voulez dépenser peu ? Sans aucun doute, la LLD est la meilleure option pour vous, car elle inclut tous les frais d’entretien liés à la voiture électrique.
  • Si vous souhaitez être propriétaire d’une voiture électrique, vous devriez envisager la LAO, mais n’oubliez pas que vous devrez payer tous les frais y afférents.
  • Si vous prévoyez d’amortir votre véhicule sur une longue période, la LOA est probablement une meilleure option.
  • Pour avoir la flexibilité de changer votre voiture électrique pour une nouvelle ou un autre modèle adapté aux nouvelles avancées technologiques et de sécurité, il est préférable de souscrire un contrat de LLD et vous pourrez le faire à chaque fin de contrat.
  • Si vous parcourez souvent de longues distances, une LLD sera la meilleure option pour vous, puisqu’il vous sera inutile d’acheter une voiture dont la valeur résiduelle en fin de contrat est basse.

bmw électrique

Véhicule électrique et véhicule thermique : différences de coûts

Les véhicules électriques et thermiques nécessitent des coûts différents en termes d’exploitation et d’achat. Ces coûts sont liés à plusieurs critères, dont les suivants :

  • Assurance : Le coût de l’assurance des véhicules électriques est généralement plus faible que celui des véhicules à combustion interne. En fait, les véhicules électriques sont en règle générale moins concernés par les accidents que les voitures traditionnelles. Ils circulent sur de plus courtes distances et le plus souvent plus lentement, étant donné qu’ils sont plus aptes à circuler en ville.
  • Taxes et incitations : Actuellement, les voitures électriques bénéficient d’incitations fiscales dans plusieurs pays de l’Union européenne, qui offrent également des subventions pour parvenir à une plus grande pénétration du marché de ces voitures.
  • Coût de l’énergie : Le coût de l’énergie utilisée dans les véhicules électriques est équivalent à un tiers de la valeur du carburant utilisé dans les véhicules à moteur thermique.
  • Coûts d’entretien : Les voitures électriques ont des coûts d’entretien plus faibles, car elles ne nécessitent pas de fréquentes vidanges d’huile et autres opérations d’entretien. Comme leurs moteurs ne comportent pas de pièces mobiles, l’usure est beaucoup plus faible.
  • Coût d’acquisition : Les véhicules électriques ont un coût d’acquisition beaucoup plus élevé qu’une voiture à essence. En outre, le coût des batteries reste un facteur qui pèse en leur défaveur.

Acquisition d’une voiture électrique : achat traditionnel, LLD ou LOA ?

Achat traditionnel, LOA, LLD ; les possibilités qui s’offrent à vous pour prendre le volant d’un véhicule électrique sont très variées. Il est utile de les connaître, car, comme vous le savez, l’achat d’un véhicule n’est pas un investissement à prendre à la légère. À partir de là, vous pouvez choisir l’option qui vous convient le mieux en fonction de votre profil.

Achat traditionnel

L’achat traditionnel d’un véhicule électrique s’effectue de deux manières principales : en payant le prix total au moment de l’achat ou en reportant les paiements grâce à un financement. Que vous payiez au comptant ou par financement, le véhicule électrique devient votre propriété. Il s’agit d’une option qui peut convenir surtout aux personnes qui ne prévoient pas de changements dans leurs besoins de mobilité. En d’autres termes, ceux qui considèrent qu’ils utiliseront le même véhicule électrique pendant plusieurs années parce qu’ils ne prévoient pas de changements majeurs dans leur vie.

Dans ce cas, il est conseillé d’être particulièrement prudent avec la voiture électrique, car cela permettra de protéger sa valeur en cas de revente éventuelle au fil des ans. En plus de l’entretien régulier, il faut également s’occuper de l’extérieur et de l’intérieur de la voiture électrique.

A lire :
Quel type de câble pour recharger sa voiture électrique?

Location longue durée

Il est vrai que la location longue durée est l’option qui vous permet de prendre le volant d’une voiture électrique sans avoir à vous soucier de l’assurance, de l’entretien ou d’une éventuelle dépréciation. Et comme mentionné ci-dessus, vous devez payer une redevance qui comprend diverses dépenses liées à son utilisation et, par conséquent, est généralement très élevée. En revanche, il n’est pas très avantageux d’acquérir une voiture électrique par ce mode, car ces voitures ne nécessitent pas d’entretien coûteux et résistent parfaitement dans le temps, à l’usure, aux accidents et aux pannes.

Location avec option d’achat

Avec cette méthode pour acquérir un véhicule électrique, les versements sont moins élevés qu’avec un financement traditionnel pendant toute la durée du prêt. Toutefois, l’utilisateur est également responsable des coûts liés à l’utilisation de la voiture, tels que l’assurance, l’entretien, les réparations en cas de panne et les taxes municipales.

La principale caractéristique de la LOA est sa flexibilité. Cela en fait une option idéale pour tout acheteur de voiture électrique et surtout pour ceux qui veulent vérifier si une voiture électrique répond vraiment à leurs besoins. Même ceux qui parcourent beaucoup de kilomètres par an et changent souvent de voiture peuvent trouver dans la LOA un moyen pratique et rapide de le faire.

Cette option est également intéressante pour ceux qui souhaitent posséder une voiture, mais qui sont conscients des changements possibles dans sa vie à court terme. À la fin du contrat, la valeur résiduelle du véhicule électrique peut être payée pour prendre possession du véhicule. Si l’option d’achat n’est pas levée, le véhicule peut être restitué ou le contrat peut être renouvelé.

Le leasing est une solution alternative à l’achat de véhicules électriques et, en tant que tel, il présente des avantages et des inconvénients qui doivent être évalués au cas par cas et considérés en fonction des besoins réels de chacun. D’une manière générale, le leasing est la solution idéale pour les conducteurs qui aiment changer souvent de voiture, passant d’un véhicule à un autre tous les 2 ou 3 ans.

Le crédit renouvelable, une option à laquelle on ne pense pas toujours

Acheter un véhicule neuf peut se faire de différentes manières. Le leasing ou crédit-bail, est une excellente option pour ceux qui apprécient de changer souvent leur véhicule, mais il ne convient pas à toutes les situations. Pour tous ceux qui n’ont besoin d’un prêt que pour compléter leur achat automobile ou pour se donner une marge de manœuvre au quotidien, il existe une autre solution. Il s’agit du crédit renouvelable.

Une solution pratique et peu contraignante

Le crédit renouvelable, connu aussi sous le nom de crédit revolving, fonctionne comme une sorte de cagnotte qu’un organisme de prêt mettrait à votre disposition. Cette somme, déterminée par contrat, est renouvelée chaque année et ne vous coûte rien tant que vous ne prélevez rien dans votre cagnotte.

Cette solution est peu contraignante et offre certains avantages. Lorsqu’une dépense imprévue se présente, vous pouvez retirer le montant nécessaire et ainsi, ne pas vous trouver à découvert. Bien sûr, il vous faudra rembourser la somme sous forme d’échéances et selon des conditions établies à l’avance par votre contrat.

Ces conditions étant variables d’un établissement à l’autre, il est préférable de comparer les offres des différents acteurs présents sur ce segment. Pour cela, utilisez un comparateur d’offres de prêts renouvelable fiable et objectif.

Comparez les offres avant de faire votre choix

Pour comparer les multiples offres en concurrence sur le segment du credit renouvelable, ayez recours aux services d’un comparateur de crédits reconnu dans ce domaine. C’est le cas du site comparatif Les Furets, notamment. Ce site, spécialisé dans les comparaisons entre les nombreux acteurs du crédit à la consommation, vous aidera à choisir l’organisme qui vous accompagnera dans vos projets.

Avant tout, il est primordial de procéder à une simulation de prêt auprès de plusieurs organismes. Pour cela, le site Les Furets met gratuitement à votre disposition un simulateur de crédit renouvelable en ligne. Cet outil digital vous permettra de connaître le montant de vos mensualités suivant le montant emprunté, la durée des remboursements et en tenant compte du TAEG fixe.

De cette manière, vous saurez si votre projet est réalisable ou sur l’un des paramètres peut être modifié pour alléger vos remboursements mensuels. Un remboursement étalé sur trois années au lieu de deux sera moins important chaque mois, mais vous coûtera plus cher au total.

Si le montant des remboursements vous convient, il est alors possible de faire votre demande de crédit en ligne.

TAGS : | |